La SCEA du Haut de la Vigne, lauréate 2021 du Prix National de la DYNAMIQUE AGRICOLE de la Banque Populaire

Paris, France, 25 mai 2021

A l'occasion des 28e et 29e éditions du Prix National de la Dynamique Agricole, Banque Populaire a récompensé huit exploitations agricoles pour leur créativité, leur savoir-faire, leur capacité d’adaptation et leur engagement. 

Un prix de référence pour l’agriculture

e6ln4344v6-phptecyl0Le Prix National de la Dynamique Agricole Banque Populaire est une référence dans le monde agricole. Il valorise, depuis 29 ans, des acteurs de ce secteur indispensable à l’économie française. Il distingue des exploitants de l’agriculture et de la viticulture, performants et innovants, à travers quatre catégories : valorisation et innovation, initiative collective, performance technique et création d’entreprise. Les dossiers sont tous issus des Banques Populaires régionales.

Lauréat 2021 catégorie « Création d’entreprise » :

Nathalie et Julien BACCUS, SCEA Du Haut de la Vigne (Meurthe-et-Moselle).

La catégorie « Création d’entreprise », valorise la démarche et le dynamisme des exploitants dans leurs parcours d'installation, leurs rôles dans la communauté, les performances économiques et techniques.

(Photos à télécharger en bas de l'article)

SCEA du Haut de la Vigne - Nathalie et Julien BACCUS

Chemin de Vaxainville - 54540 Mignéville - 06 43 26 36 06 - 07 87 60 01 42

  • Ancienne coiffeuse, à presque 40 ans, Nathalie BACCUS s’est prise de passion pour l’élevage en travaillant dans une asinerie. Elle décide de s’installer en EI en 2017. Son projet initial était l’élevage sur 4 ha d’un troupeau de 40 chèvres laitières bio en plein air avec transformation du lait en fromage (principalement en fromage frais et tome) et de yaourts. Elle distribuait ses produits en vente directe sur le site d’exploitation, via des marchés, des magasins de producteurs et des restaurateurs.
  • Inédit : au démarrage, elle a mis en place un système de parrainage. Contre 25 €/mois ou 250 €/an, vous deveniez le parrain d’une chevrette et receviez l’équivalent de 25 € de produits par mois.
  • En 2018, elle reprend l’exploitation céréalière de son oncle système conventionnel de 80 ha et la SCEA DU HAUT DE LA VIGNE est née. Pour réponde à une demande de plus en plus importante sur les marchés locaux et d'une activité de plus en plus soutenue, Julien, son mari décide de la rejoindre.
  • L'orientation en agriculture biologique de l’ensemble des productions répondait parfaitement à leurs convictions personnelles et ont souhaité appliquer dans leur vie professionnelle ce qu’ils pratiquaient dans notre vie privée. La production est ainsi passée en bio après la récolte 2018. Ils ont alors modifié l’assolement en conséquence.
  • Ils ont mis en place une synergie avec les exploitations voisines pour les travaux du sol, de semis et de moissons, fourrage et digestat. Ils ont aussi construit un bâtiment bois en insertion paysagère.
  • Depuis l’an dernier, ils sont en totale autonomie alimentaire avec affouragement en vert sur leur troupeau de 70 chèvres et séchage de fourrage en grange. Ils valorisent leur production par la transformation, ce qui leur permet d’élargir leur offre de produits alimentaires (terrines, rillettes, fuseau lorrain de chèvre, yaourts, crèmes desserts) et se diversifient avec une offre non alimentaire (savons et shampoings au lait de chèvre).
  • Une petite boutique attenante à la ferme accueille quelques clients mais la vente de leurs produits se fait essentiellement sur internet, sur les marchés et dans les magasins de producteurs ou auprès des restaurateurs. Un camion magasin leur a aussi permis d’être davantage présents sur les marchés.
  • Le fait d’être présent sur les marchés locaux et d’être connu sur leur zone de chalandise leur a permis de maintenir leur production et la distribution de leurs produits bio pendant la crise de la COVID-19 et même de conquérir de nos nouveaux clients.
  • Ils ont en projet d’améliorer leurs conditions de travail en perfectionnant leur salle de traite et l’embauche d’une personne à plein temps pour la transformation.

Quatre lauréats récompensés en 2020 et 2021

Cette année, en raison de la crise sanitaire, le Prix National de la Dynamique Agricole récompense conjointement les lauréats de la 28e édition pour l’année 2020 et ceux de cette 29e édition de 2021. Les agriculteurs récompensés sont à l’image de la nouvelle génération d’exploitants agricoles à la pointe des innovations, alliant performances économiques et enjeux écologiques.

Près de 250 dossiers ont été réalisés dans les banques régionales. Chaque dossier lauréat régional, dans sa catégorie, a participé au Prix national. Après délibération, huit lauréats (quatre par édition) ont été élus par un jury national composé de 30 membres, représentants de la profession agricole (organisations professionnelles agricoles, Ministère de l’Agriculture, presse professionnelle…).

La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne, 2ème partenaire financier, est présente depuis 30 ans sur le marché de l’agriculture dans le Grand Est (sauf dans les Ardennes) et compte aujourd’hui près de 8 000 agriculteurs et viticulteurs.

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Contact Presse

Fichiers attachés

Informations