RESULTATS BPALC 2016 et perspectives 2017

Metz, Strasbourg, Troyes, Reims, Chaumont, 22 mai 2017

Thierry CAHN, Président du Conseil d’administration

et Dominique WEIN, Directeur Général

ont présenté les résultats de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne sur l’année 2016 et les perspectives et les grands projets pour 2017.

  • Performance résiliente de la Banque coopérative

    En assurant une forte croissance du capital social, porté à 957 M€ (+ 55 M€), les 334 000 sociétaires ont multiplié les chances de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne et de ses clients de réaliser leurs ambitions. La banque dispose de solides moyens pour asseoir son développement, répondre aux exigences réglementaires et assurer une bonne maîtrise de ses risques. Avec un ratio de solvabilité de 21,2 %, plus de deux fois supérieur à l’exigence réglementaire, la BPALC présente une solidité financière de premier plan, lui permettant d’affronter d’éventuelles difficultés économiques ou financières liées aux évolutions de l’environnement. Le total des Capitaux propres s’élève à 2,6 Md€ dont 1,876 Md€ de Fonds propres prudentiels.

  • Banque universelle pleinement inscrite dans la transformation digitale

    Pleinement ancrée sur ses territoires, épousant les contours de la nouvelle région Grand-Est (à l’exception des Ardennes), la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne a poursuivi sans relâche ses métiers de banquier et d’assureur auprès de toutes ses clientèles (clients particuliers de toute nature, fonction publique, éducation nationale, jeunes, gestion privée  ; clients professionnels, commerçants, artisans, agriculteurs, viticulteurs, professions libérales ; entreprises de toutes tailles ; clientèles associatives et institutionnelles).

    L’année 2016 a également été marquée par l’affirmation de l’orientation de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne de répondre au double défi du maintien d’un réseau d’agences de proximité et du développement de la banque digitale qui fait aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien. Cette stratégie plusieurs fois réaffirmée vise à maintenir la présence de la Banque dans les villes petites et moyennes tout en opérant quelques regroupements d’entités dans les grands centres urbains. Elle s’accompagne d’investissements importants dans les outils et process digitaux.

  • Activité commerciale de la BPALC soutenue par la conquête sur ses métiers cœur

    Signe de cette relation de confiance, l’encours d’épargne s’établit en fin d’exercice à 14,9 milliards d’euros, en progression de 7,5 % sur un an. Cette collecte a permis d’accompagner le développement de leurs territoires en finançant plusieurs dizaines de milliers de nouveaux projets pour un montant total de crédits accordés de 4,2 milliards d’euros auprès de l’ensemble des agents économiques de la région, portant l’encours de crédit à 17,1 milliards d’euros, en progression de 4,5 % sur un an. Ce développement est également conforté par l’équipement en produits d’assurance. Ces résultats confirment la dynamique commerciale de la banque et son engagement à soutenir le développement régional dans un contexte économique pourtant encore difficile.

    La Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne se positionne au premier rang des Banques Populaires en termes de développement de fonds de commerce des Particuliers à fin décembre 2016 (+ 3,36 % vs 2015) et au 2ème rang sur l’ensemble des clientèles tous segments de marché confondus (+ 3,18% vs 2015), cette performance étant rehaussée par l’évolution démographique difficile de la Région.

  • Résistance du PNB soutenu par de solides performances commerciales

    Résultats financiers sur base consolidée en normes IFRS (Normes internationales d’informations financières)

    Le Produit Net Bancaire (PNB) consolidé IFRS du Groupe Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne s’élève en 2016 à 552,6 M€, baisse limitée de 2% par rapport à 2015 malgré un contexte de taux très défavorable. A noter que la BPALC est parmi les établissements du réseau des Banques Populaires dont la baisse du PNB est la mieux contenue. En particulier, on pourra noter la bonne tenue des commissions qui contribuent à la maîtrise de cette baisse de PNB.

    Les frais de gestion s’élèvent à 378,2 M€ (+2,5 %) et intègrent notamment une augmentation des taxes et impôts réglementaires et les coûts supplémentaires inhérents à des projets nationaux et locaux dans la continuité des orientations liées à la fusion, ainsi qu’à la mise en amortissement de plusieurs grands projets immobiliers maintenant terminés.

    Le Résultat Brut d’Exploitation atteint 174,4 M€.

    Le coût du risque s’élève à 39,8 M€, en très forte baisse (-44,2%) par rapport à un exercice 2015. Il est en très nette amélioration suite à la forte diminution des encours risqués, ce qui conduit à un résultat net part du Groupe BPCE consolidé IFRS du Groupe Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne de 94,6M€ (+ 16,3 %). La BPALC prend ainsi la troisième place en Résultat net des banques du Réseau des Banques Populaires.

 

Investissements immobiliers

En 2016, la BPALC a investi et réalisé des travaux dans 54 entités dont plusieurs rénovations lourdes, tant en Alsace (20), qu’en Lorraine (24) et en Champagne (10) pour offrir le meilleur accueil à ses clients et sociétaires, confirmant ainsi son enracinement et sa vocation de proximité.

Le Nouveau Siège de la BPALC situé au cœur du Quartier Impérial à Metz a inauguré la fin de la première tranche équivalent aux 2/3 des travaux de ce site historique en novembre 2016 après les premiers ré-emménagements. L'achat de l’Hôtel du Métropole en décembre 2016 a permis de compléter la partie manquante à l’angle de la rue de Curel et de la Place de Gaulle pour faire évoluer le projet d’une superficie de 20 000 m2 à 24 000 m2 avec plus de 600 m2 d’espaces verts. Fin des travaux prévue courant 2018 où le bâtiment accueillera plus de 700 collaborateurs.

A noter : recyclage en cours des éléments meublants de cet hôtel par 2 associations AMIE 55 et Réciprocité puis récupération des fenêtres à la rentrée pour équiper des logements en précarité énergétique.

La Crèche Charlemagne, ouverte pour la rentrée 2016, a été inaugurée dans les locaux du nouveau siège de la banque en octobre dernier en partenariat inédit « public-privé » avec la Ville de Metz, la Caisse d’Allocations Familiales et la BPALC. La Mairie dispose de 10 places pour les enfants messins et la BPALC a réservé 15 places aux enfants de ses collaborateurs. A noter : cette crèche accueille aussi des enfants handicapés et bénéficie d’une certification NF HQE Bâtiment tertiaire niveau « excellent » (Haute Qualité Environnementale).

Le nouveau bâtiment strasbourgeois le « W » marquant l’ancrage territorial et l’attachement de la banque à la ville de Strasbourg a été inauguré le 29 avril 2016 et abrite 320 collaborateurs dans des fonctions support.

Par ailleurs, en avril dernier, la BPALC a investi un nouveau bâtiment strasbourgeois emblématique, la Villa Brant, place Brant, pour y installer ses équipes de la Gestion Privée et également celles du Centre d’Affaires Entreprises de Strasbourg.

Les travaux du nouvel immeuble à Mulhouse sur le parvis de la Gare (3 500 m2) ont démarré en 2016 selon un programme de certification NF HQE Bâtiment tertiaire construction. Plus d’une centaine de collaborateurs des équipes du site administratif de Sausheim emménageront début 2018 dans une agence, un Centre d’Affaires Entreprise et recevront la clientèle Gestion Privée.

Investissement digital

La stratégie de la BPALC dans ce monde digital tient en quelques mots : faire simple pour les clients et les collaborateurs de la banque.

Pour les clients, l’application mobile a été enrichie, une boutique en ligne sur bpalc.fr et un site d’aide SAV de Cyberplus ont été lancés. Des outils leur facilitent également les transactions (signature électronique).

L’année 2016 a été aussi marquée par le lancement de solutions innovantes et marquantes dans le domaine du paiement digital comme celui d’Apple Pay, exclusivité BPCE en France pour permettre à nos clients de payer simplement et en toute sécurité avec leur mobile chez les commerçants en magasin mais également en ligne. Les professionnels peuvent encaisser en ligne leurs produits, factures, cotisations sans avoir besoin d’un site e-commerce grâce au « Paiement Express ». La transposition en mode Cloud de TURBO Suite Entreprise en SuiteEntreprise.com permet de gérer les flux et trésorerie de nos entreprises avec encore plus de souplesse et sécurité.

A noter l’explosion des paiements sans contact en 2016 (deux fois plus qu’en 2015) qui sont désormais entrés dans l’habitude des clients.

La BPALC est une des premières banques en France à avoir abandonné le mode de confirmation par Fax des télétransmissions EDI au 31/12/2016 suite à la recommandation du CFONB.

La BPALC a une présence de plus en plus marquée sur les réseaux sociaux.

La nouvelle agence de Metz Gare illustre parfaitement cette proximité qui conjugue digital et humain

(affichage dynamique, borne d’accueil) et la simplification des relations clients avec sa banque.

Depuis le début de l’année, la BPALC participe activement à la dynamique impulsée par la nouvelle Direction Digitale de BPCE, notamment via la création du 89C3 (qui rapproche toutes les compétences du Groupe BPCE dans le domaine du digital, de l’open data, de l’innovation, de la transformation digitale…), La BPALC a elle-même créé une Direction Digitale directement rattachée à la Direction Générale pour s’inscrire pleinement dans les évolutions incontournables qui s’annoncent dans le monde bancaire termes de transformations digitales.

La BPALC est également fortement engagée dans le soutien aux écosystèmes digitaux de Startups sur notamment les différents sites régionaux (Blida à Metz, Paddock à Nancy, Technople de l’Aube à Troyes, Strasbourg, Mulhouse …).

Investissement humain

Au 31 décembre 2016, la BPALC comptait 2888 collaborateurs. 219 nouvelles embauches et 121 apprentis sont venus renforcer les équipes l’an dernier.

La BPALC investit pour toujours donner le meilleur des compétences à ses collaborateurs dans les différents métiers de la banque : 8,1 % de la masse salariale au titre de la formation (+ 2 % par rapport à 2015) contre 1 % d’obligation légale.

 

La BPALC est résolument une banque de proximité avec un réseau de 270 agences et centres d’affaires qui demeurera dense sur ses territoires contrairement aux tendances actuellement observées dans le monde bancaire.  

La BPALC accompagne ses clients dans leur propre transformation digitale au moyen de solutions simples et innovantes où se conjuguent toujours proximité et excellence opérationnelle.

La BPALC se positionne en acteur territorial engagé en matière de RSE. Elle participe à la diffusion de cette dynamique sociétale au sein des organisations mobilisées, au partage des bonnes pratiques auprès des acteurs régionaux et à la montée en compétence des membres des structures locales.

Le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie a sélectionné quatre entreprises françaises - dont la BPALC - pour concourir au prix pan-européen 2016-2017 « European Business Awards for the Environment ». La banque a terminé finaliste du concours sur une centaine d’entreprises européennes participantes.

La BPALC a été désignée en 2016, Lauréat du 9ème Prix de l’Initiative pour la Lorrainepar le Cercle Économique Lorrain. Il récompense l’engagement et l’investissement de la banque dans ses territoires.

Cette démarche démontre la volonté de la BPALC de respecter ses valeurs de banque coopérative et entreprise responsable à visage humain et de les illustrer par une implication concrète dans tous les arcanes de sa politique sociétale.

A comme Agence bancaire citoyenne

  • En 2016, le Dividende coopératif & RSE * BPALC est évalué à 7,275 millions d’euros (plus de 44 % par rapport à 2015), ce qui la positionne au premier rang des Banques Populaires.

  • Plus de 40.000 clients - sociétaires rencontrés en 2016 à l’occasion des Assemblées de Sociétaires centrées sur la thématique RSE « ABCDE ».

B comme Bilan carbone et énergétique

  • Certification de la Crèche Charlemagne NF HQE avec l’atteinte de et sur les 14 items d’écoconstruction, d’éco-gestion, de confort et de santé. (Objectif final siège : rénovation BBC + avec un facteur 4 appliqué à la réduction des consommations en énergie primaire en passant de 220 à .

  • Réduction du poids de l’ensemble des ramettes de papier A4 vierge - PEFC et écolabel - de 80 à 75 grammes.

  • Mise en place progressive de consoles - collecteur de papiers - avec déchiquetage immédiat sur site pour confidentialité puis recyclage.

C comme Croissance verte et solidaire

  • Première banque du Groupe BPCE en termes de collecte d’épargne monétaire environnementale avec son livret CODEVair et son encours de 216 millions d’euros au 31 décembre 2016.  
  • Premier financeur régional de l’ADIE, Association pour le Droit à l’Initiative Economique, association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes exclues du marché du travail à créer leur entreprise et donc leur propre emploi grâce au microcrédit ; la convention de partenariat avec la BPALC a été renouvelée sur la période 2016 - 2018.  

  • « Fonds ACEF pour la Solidarité ». Depuis sa création en 2013, soutien de 145 associations et 320 000 € d’aide financière via ce fonds de dotation destiné à lutter contre toutes les formes de perte d’autonomie (physique, mentale  ou financière, ponctuelle ou permanente) par des actions dans 4 domaines le handicap, la réinsertion sociale, l’information-prévention et les services à la personne et aux aidants familiaux. En 2016, 36 dossiers ont été primés.

D comme Déplacements et mobilité

  • Dans le cadre du lancement de son Plan de Déplacements et de Mobilité d’Entreprise (PDME), en 2015, Après le site à Metz, le PDME BPALC a été complété, au niveau du nouveau site administratif de Strasbourg le « W », avec, notamment, la création d’un local à bicyclettes et d’une charte du cycliste averti. 1016 collaborateurs sont couverts par le PDME.

  • Premier partenariat en France entre une banque (BPALC) et l’établissement CARSAT, afin d’améliorer la gestion du risque routier et le management des déplacements « trajets et missions ». La Carsat a renouvelé son accord pour le PDME du siège social à Metz et pour la première fois pour le « W » à Strasbourg.

E comme Employeur exemplaire

  • Nouvel accord triennal d’intéressement BPALC qui intègre une innovation avec le rajout d’un nouveau critère de calcul, la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), sous la forme d’un bonus qui intègre les dimensions sociales, environnementales et de solidarité, comme le taux d’emploi de travailleurs en situation de handicap, ainsi que l’approche globale RSE de la cotation AFAQ 26000.

  • En 2016, la BPALC a lancé un plan d’actions d’amélioration de la qualité de vie au travail et de prévention des risques psychosociaux. 24 axes d’amélioration ont été établis répartis en 80 chantiers dont certains ont déjà été finalisés au cours de l’année 2016.

  • Obtention du label « égalité professionnelle femme - homme », en avril 2016, évalué par AFNOR Certification et délivré pour une période de 3 ans qui traduit l’évaluation des actions déjà mises en place par la BPALC.

  • Au niveau de la branche Banques Populaires, un accord relatif à l’insertion professionnelle et au maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap, a été signé pour une durée de 3 ans et applicable au 1er janvier 2017.

 

* Le Dividende Coopératif & RSE est un outil de mesure et de valorisation des actions de responsabilité sociétale menées par la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne à destination de ses sociétaires et de ses administrateurs, de ses clients et de la société civile.

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichiers attachés

Informations