Rôle d'une banque coopérative au cœur de la tempête sanitaire

19 juin 2020

Le mot d'ordre de la BPALC au démarrage du confinement passer tout de suite à l'action pour aider ses concitoyens.

La Solidarité est une des valeurs fondatrices fortes de cette banque coopérative et il était évident qu’il lui fallait réagir vite pour aider les habitants les plus fragiles de ses territoires. Face à cette crise sans précédent qui amplifie les souffrances des plus faibles, la BPALC sous l'impulsion de son Directeur Général Dominique Wein, a décidé d’agir concrètement et rapidement auprès des secteurs les plus touchés mais aussi de ceux plus éloignés des clusters qui ont été également impactés de façon directe ou indirecte.

Ainsi, une aide de 350 000 € a été débloquée pour accompagner les associations et leurs bénévoles qui œuvrent au quotidien sur les départements suivants : Bas-Rhin, Haut-Rhin, Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, Aube, Marne et Haute-Marne.

  • 200 000 € pour 46 associations dont les Banques Alimentaires départementales
  • 50 000 € pour l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique)
  • 100 000 € du "Fonds ACEF pour la Solidarité" pour 32 associations locales ou régionales, 18 EHPAD et l’Hôpital de Mulhouse.

Une opération baptisée « TRAIT d’UNION - pour être solidaire avec nos associations » lancée par la banque a permis d’accompagner 46 associations qui œuvrent activement sur le terrain pour un montant de 200 000 €. Certaines d’entre elles étaient déjà lauréates de prix décernés par la BPALC. Le premier soutien a été apporté à chacune des 8 structures départementales de la Banque Alimentaire en Alsace, Lorraine et Champagne, au prorata du nombre de repas distribués annuellement (plus de 11 000 tonnes de denrées alimentaires sont distribuées par ces structures). Les autres associations accompagnées œuvrent chacune dans des domaines différents mais toutes pour venir en aide aux populations fragiles des plus jeunes aux plus âgées.

Depuis de nombreuses années, son ADN de banque coopérative créée par des entrepreneurs, l’a amené tout naturellement à lier un partenariat avec l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique) dans le cadre de leur fonds de prêts d’honneur. Face à cette situation inédite, la BPALC lui a fait un don de 50 000 € et abondé ainsi leur plan de relance pour le maintien et la consolidation d’activité des micro entrepreneurs.

Un partenariat pérenne et exclusif lie les ACEF (Association créée pour et par les fonctionnaires et agents du Service Public) d’Alsace et de Lorraine Champagne et la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne et s’est concrétisé en 2012, par la création d’un fonds de dotation qui rassemble leurs valeurs respectives et leurs visions de l’avenir : le « Fonds ACEF pour la Solidarité ». Il vise la lutte contre la perte de l’autonomie et l’accompagnement à la personne dans les domaines du « Handicap » et de « l’insertion sociale ». Dégager une enveloppe exceptionnelle de 100 000 € exclusivement réservée aux actions menées contre le coronavirus par les associations du Grand Est était une évidence pour son Conseil d’administration. Ainsi, 32 associations locales ou régionales, 18 EHPAD et l’Hôpital de Mulhouse ont pu en bénéficier.

Au travers de ces actions, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne illustre parfaitement son engagement auprès de ses territoires, de ses populations, de ses entreprises et de l’économie régionale toute entière. En restant fidèle à ses racines et ses valeurs originelles de banque coopérative, la BPALC a su évoluer pour toujours favoriser la solidarité et l’envie d’agir.

 

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Contact Presse

Informations